L’histoire des extensions de cheveux

extension-cheveu-histoire

 


L’histoire des extensions de cheveux
remonte à l’époque des Égyptiens. Contrairement à la croyance populaire, les extensions n’étaient pas seulement utilisées pour les cheveux clairsemés. En réalité, elles étaient utilisées comme parures ornementales pour les deux sexes. En plus de l’aspect coquetterie, les perruques avaient un autre but. Pour éviter les infections à cause des poux, les Égyptiens de la gente masculine se rasaient la tête et portaient des perruques pour se protéger des divers éléments.

Au fil du temps, les pays Asiatiques ont appris à traiter et à fabriquer des extensions de cheveux (d’origine indienne) pour les vendre partout dans le monde. Comme aujourd’hui, les extensions et perruques de l’époque étaient faites de cheveux humains, la principale différence étant la façon de les appliquer sur la personne qui les portait.

Alors qu’aujourd’hui il existe différentes techniques comme la fusion (extensions à chaud), les extensions à clips, les extensions à froid (avec anneaux) et les tissages que l’on coud, à l’époque les rajouts capillaires étaient fixés au cheveu avec un fil. Les perruques étaient enduites de cire d’abeille ou de résine végétale afin de bien tenir sur le cuir chevelu ou les cheveux du porteur.

Les choses évoluent, mais certaines ne changent pas. Aujourd’hui nous pouvons trouver des centaines et des milliers de produits relatifs aux extensions sur le marché du cheveu. Temps que la société jugera les gens par leur apparence, les extensions de cheveux continueront à jouer un rôle primordial. Nous aimerions tous avoir de beaux cheveux ! Quelle que soit la raison pour laquelle nous avons recours aux perruques ou aux extensions, nous espérons qu’elles nous permettrons de nous sentir bien et nous procurerons l’envie d’explorer toutes les possibilités qu’elles peuvent offrir.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *